Stridulation / Sieste sonore 28 MArs 2015

« STRIDULATION », performance sonore en duo avec Jean Poinsignon
St Paul Trois Château 14h30, samedi 28 mars.

Crédit Photo: Stéphane Perche
////////////La stridulation est le mécanisme principal de communication acoustique chez les insectes.///
Stridulation est né de la rencontre de deux univers musicaux atypiques :
Jean Poinsignon développe une bio-musique dont la matière sonore est puisée dans le monde animal, créant ainsi de véritables orchestres vivant dans les forêts, les jardins ou les étangs.
Jérôme Hoffmann s’attache à créer une musique à voir, mettant en scène de petits objets improbables qu’il capte, transforme et retransmet en direct.
De ce dialogue naît une musique où les bestioles de Jean se confondent avec les sons des objets de Jérôme, donnant à entendre une musique génératrice d’images et d’espaces oniriques où des mélodies sifflées, frottées ou percutées se répondent, où les cliquetis répondent aux roulis, où la bulle d’air emprisonnée, remonte et explose à l’air libre en chantant.

STRIDULATION au festival rencontres d’ici Là le 13 Septembre

Nous aurons le plaisir avec Jean POinsignon de jouer STRIDULATION au Festival Rencontres d’ici là le Samedi 13 Septembre  à 19h sur le magnifique site du château de Craux.

REncontres d’ici Là
LE PROGRAMME
REncontres d’ici Là sur facebook

Concert au « Tropisme Festival » en SON

3 Extraits du Concert au Trioletto le 21 février 2014
« Début extrait » J.Poinsignon / Hoffmann Jérôme
« Ambient, extrait » J.Poinsignon / Hoffmann Jérôme
« Ambient, extrait » J.Poinsignon / Hoffmann Jérôme

INSTALLATION en image

TROPISME FESTIVAL
Jean Poinsignon

CONCERT / FESTIVAL TROPISME 21 FEV 21H

FESTIVAL TROPISME

Concert performance de Jean Poinsignon et Jérôme Hoffmann

TROPISME FESTIVAL innovation et création à l’ère numérique

suivra le live de Gerald Kurdian.
21H le 21 salle du trioletto (Montpellier)

 

JÉRÔME HOFFMANN & JEAN POINSIGNON
Compositeur et designer sonore, Jean Poinsignon développe une bio-musique dont la matière sonore est puisée dans le monde animal. Compositeur de musique électronique et électro-acoustique, Jérôme Hoffmann s’attache à créer une musique à voir, mettant en scène de petits objets improbables qu’il capte et retransmet amoureusement. Riches de leur sensibilité et de leur plaisir évident à jouer ensemble, tous deux vous invitent à une échappée belle, poétique et surprenante.

GÉRALD KURDIAN
Après « This is the hello monster ! », Gérald Kurdian continue de s’interroger sur le progrès et l’influence des nouvelles technologies domestiques (ordinateurs, tablettes, smartphones) et des médias sur nos corps, nos imaginaires, notre perception du réel. Son nouveau projet « La Solidité Des Choses » est un champ de réflexion sensible sur les conditions de fabrication de notre inconscient collectif et s’imagine comme l’opportunité d’un recul sur l’étrangeté, l’absurdité de ce dialogue de l’individu contemporain avec lui-même. La quinzaine de titres qui le composent s’appuient sur des interviews menées durant un an auprès de personnes ayant un rapport particulier
à l’idée de corps augmenté.
On y entend les paroles revisitées d’un guérisseur, d’un enfant surdoué, d’un businessman hyperactif sorti de son corps à la suite d’un arrêt cardiaque, d’une esthéticienne qui voit les auras, d’un acteur porno… Ce sont les voix-fantômes d’un doute, celui de la difficulté à retrouver son propre corps, son énergie, sa présence dans un monde hésitant entre réalité et virtualité. En live, « La Solidité des Choses » se déploie sous la forme d’un concert augmenté, en collaboration avec Dorian Jude avec qui Gérald Kurian développe une approche spécifique de la création vidéo. Cette spécificité tient autant de la singularité de ses dispositifs technologiques que d’une envie amusée de faire écho aux questions que ses recherches soulèvent, le tout sur fond de musique pop.

Concert Jean Poinsignon / Jérôme Hoffmann / L’espinas 07 06 2013

Un concert mémorable, une rencontre forte, un endroit unique, tout était réuni pour une soirée exceptionnelle!
C’était ma première rencontre musicale avec Jean Poinsignon un maître et un ami.
Sans aucune répétition nous avons plongé dans une improvisation de prés de 50mn, Jean avec son orchestres de Bestioles mélomanes et pour ma part quelques micros que croisaient des feuilles de châtaigniers et autres brindilles, de l’eau, une sanzula et un orgue à tiges home-made.
Bref une rencontre musicale hors normes aux plaisirs simples pour un public prés à voyager.

« Concert à l’Espinas extrait 1 »
« Concert à l’Espinas extrait 2 »
« Concert à l’Espinas extrait 3 »
« Concert à l’Espinas extrait 4 »

merci beaucoup à Armelle, Vero, Thibaut et Jean.
L’Espinas, Saint-Andéol-de-Clerguemort

jeanpoinsignon.com