Participations ///

/// ELEM

L’électroacoustique Laptop Ensemble de Montpellier avec Julien Guillamat, Julien Valette, Renaud Felix, Hoffmann Jérôme et Francois Ceccaldi au mapping Vidéo.

Photos de « Electro Jungle ». Pour ce nouveau projet, Julien Guillamat et l’ensemble E.L.E.M. vous projettent dans une forêt imaginaire, à travers une immersion vidéo et sonore. (14/09/2017 Opéra national de Montpellier, Salle Molière, 14/02/2018, « Electro Jungle », Théâtre de la Vignette, Montpellier)

Opéra National de Montpellier

Théâtre de la Vignette


/// STRIDULATION

1796677_584489514974795_1722349990_n

Stridulation* est né de la rencontre de deux univers musicaux atypiques:

Jean Poinsignon développe une bio-musique dont la matière sonore est puisée dans le monde animal, créant ainsi de véritables orchestres vivant dans les forêts, les jardins ou les étangs.
Jérôme Hoffmann s’attache à créer une musique à voir, mettant en scène de petits objets improbables qu’il capte, transforme et retransmet en direct. Un travail sonore sur une matière inerte qui progressivement résonne et s’anime.
De ce dialogue naît une musique improvisée où les bestioles de Jean se confondent avec les sons des objets de Jérôme, donnant à entendre une musique génératrice d’images et d’espaces oniriques où des mélodies sifflées, frottées ou percutées se répondent, où les cliquetis répondent aux roulis, où la bulle d’air emprisonnée, remonte et explose à l’air libre en chantant.

Entre la ballade en forêt et le train fantôme du « Voyage de Chihiro » de Miyasaki.

*La stridulation est le mécanisme principal de communication acoustique chez les insectes.



/// LABULO

Sortie Juin 2018

Une bande son pour ballade sur des plateaux en hauteur.
Un duos électriques difficile à classer à priori mais qui pour sûr incite à la réverie.
Hyperactifs s’abstenir.


A Walk est la performance créée le 15/12/2017, à l’occasion de l’inauguration de l’atelier-galerie de Patrice Barthes, à Montpellier. Entouré et inspiré par les oeuvres de l’artiste, de la série « The Size of the Distant », la performance de LaBulo s’est également appuyée sur la célèbre voix de R. Opalka, égrenant les nombres de 1 à l’infini.
paru le 15 décembre 2017