L’effet Doppler (création 21)

« L’effet Doppler » est une création contemporaine qui s’inscrit dans un courant artistique qui va dans le sens du décloisonnement des disciplines, du dialogue des univers, des formes nouvelles ou des formes inspirées de différentes pratiques. Son processus de création va dans ce même sens : décloisonner les sources de cette dernière.
Notre projet suit une méthode qui permette de désacraliser l’acte artistique par la mise en dialogue -aux allures de recherche collaborative- des perceptions entre ceux qui découvrent et ceux qui vivent quotidiennement un espace. Espace où la distance du fauteuil à la scène n’existe ni physiquement ni symboliquement et où le public a la parole la plus expérimentée en termes de vécu et d’expérience in situ, de compétence d’usage. Un projet dont l’intention est que l’expérience proposée ait un impact sur les perceptions des participants. Pendant le processus de création et ultérieurement.

Une création sur notre relation à l’écoute et nos interaction avec nos environnements sonores quotidiens

dOPPLER INSTALLATION

Qui n’a jamais remarqué que lorsque nous changeons de lieu de vie, pour les vacances ou lors d’un déménagement, nous devenons particulièrement sensibles aux nouveaux sons qui nous accompagnent le jour et plus encore lors de la première nuit. Notre acuité auditive s’estompe ensuite, les sons prennent place dans le nouveau paysage sonore et passent alors sous les radars de notre perception consciente.

Nous avons en nous des représentations mentales de l’identité sonore des lieux que nous traversons régulièrement. Mais quelles sont-elles ?

Dans la langue latine, écouter signifie obéir, s’écrit «  obaudire  ».
Nos oreilles n’ont pas de paupière, et bien que nous en soyons peu conscients, les sons des espaces que nous traversons s’imposent à nous chaque jour. Ils interagissent avec nos émotions, perturbent ou nourrissent nos sensations de façon positive ou négative.

Questionner les habitants d’un territoire ou les usagers d’un espace en utilisant les sons de leur quotidien comme appeau de l’attention est pour cette création un moyen d’aborder le sujet central de l’écoute.

Elle sera le fil rouge de la narration d’un voyage qui, finement mené, amènera le spectateur à s’interroger sur son attention, ses perceptions, et sur son pouvoir de modification de sa propre réception du son. Car nos écoutes ne sont pas neutres…


–  20 Septembre / 1 octobre, Effet Doppler, Frontignan, résidence de création.

–  11-/21 Octobre, Effet Doppler, Balaruc le Vieux, résidence de création .

–  25 octobre/ 6 Novembre, Effet Doppler, Scène Nationale Théâtre Molière de Sète, La passerelle, résidence de création.