/// Braquage Sonore (concerts et installations)

/ ECOUTER VOIR   / PRESSE    / DISPOSITIF   / ATELIERS SONORES

Installations / BOOKING CONTACT 

Des feuilles d’arbres, des brindilles, de l’eau, des bulles… Des matières qui, une fois manipulées et enregistrées sur scène en direct, révèlent leur musicalité. Des nappes de guitares, une pulsation douce et des éclats de mélodies cristallines. Une musique cinématographique spatialsée en direct où la sensation du paysage qui défile est bien réelle

Braquer » signifie « pointer », « se concentrer sur » mais également « diriger », « changer de direction ».

Jérôme Hoffmann et Mathias Beyler placent le public au coeur d’un dispositif immersif qui donne à voir la transformation des sons en direct pour créer une musique enveloppante. Une proposition à la fois visuelle qui suscite la curiosité et musicale qui invite à la contemplation. Les artistes composent et spatialisent en direct, à vue du public, des sons qu’ils font circuler.

« Ces deux constructeurs révèlent sur la table et aux oreilles des auditeurs, par leurs manipulations, les propriétés sonores invisibles de matières et d’objets, brindilles, papier bulles, eau, bouteille en verre… Le son est provoqué quelque part mais se produit ailleurs. Certaines sonorités fluctuent alors que d’autres mélodies sont constantes et envahissent le lieu. Ici l’auditeur est immobile et les sons mobiles, tournent autour de lui, se faufilent et investissent l’espace. »

Une proposition intrigante au format épuré qui bouscule les perceptions des auditeurs. Ici la désorientation est autant sonore que spatiale. Changer les conditions d’écoute rend parfois plus attentif…

La forme, le son et le dispositif de diffusion, permettent d’investir des lieux originaux en extérieur ou intérieur qui entrerons en résonance avec la musique. Le duo affectionne tout particulièrement les lieux inattendus et non-dédiés : extérieurs multiples, ateliers et friches, églises, cours…


Première du Live au Mèq Festival, HTH Centre Dramatique National de Montpellier le 12/10/2017. Avec : Mathias Beyler & Jérôme Hoffmann, Soutient : Tomato Sound Factory, u-structurenouvelle.org, Daniel Roméro (MèQ) Graphisme : Stephane Perche

 


a20format20cd20coupc3a91

Dossier Braquage sonore sur demande ICI

Braquage Sonore Live et Installation  avec Mathias Beyler, Jérôme Hoffmann, Stephane Perche,
Diffusion : Charlotte Mouchette
Vidéo : Cyril Laucournet, Damien Oliveres
Album en écoute sur :  Soundcloud, Bandcamp, Deezer, Spotify, Itunes…
Soutiens : FredMaury Tomato Sound Factory, U-structurenouvelle.org, Daniel Roméro (MèQ)


On en parle

– Le Canal Auditif, Quebec : «…C’est en février dernier qu’il a publié son nouveau EP, une petite merveille intitulée Braquage Sonore: trois pièces qui réverbèrent entre la trame de film et l’électro ambiant.(…) Hoffmann nous offre trois pièces qui prennent le temps de se déployer, particulièrement dans l’espace, comme trois scènes qui forment un court métrage. Il y a une attention particulière portée sur la matière première, une finesse et une sensibilité dans la sélection et la spatialisation des sons. Les échantillons croisent les impulsions électroniques tout naturellement, le résultat est homogène, étanche. Bravo.» P.Desjardins  ( Le canal auditif )


Dispositif


/ ECOUTER VOIR   / PRESSE    / DISPOSITIF   / ATELIERS SONORES / INSTALLATIONS / BOOKING CONTACT 








Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s