Braquage Sonore & Cie

Siestes Cinématiques  &  Sub Aqua  /  le Live en 5.1  /   Installations et créations in situ  /  Voir et Entendre BS & Cie   /  L’équipe

Braquage sonore & Cie mène un travail de création qui place l’écoute au cœur du processus :
Des concerts, dont la formalisation modifie le rapport du public à la création sonore
et à sa réception acoustique et sensible.
Des créations in situ, à la croisées des arts visuels et des arts numériques, pour observer, diagnostiquer, sensibiliser et sublimer les rapports que l’on entretient
avec nos espaces de vie.
Une volonté de continuer à imaginer des formes inédites d’écritures et de restitutions qui questionnent nos relations à l’espace, au silence, au mouvement et à la rêverie.

Braquage Sonore & Cie est une association créée en août 2018 autour de son responsable artistique, Jérôme Hoffmann. Musicien compositeur, manipulateur et constructeur sonore à la formation de géographe, il développe depuis plus de 15 ans un travail sur la création sonore, le mouvement, la musicalité des sons qui nous entourent.

Ses créations sont liées par la volonté de plonger le public dans un espace sonore en mouvement en utilisant un dispositif immersif de diffusion spatialisée et par l’intention d’exposer un mode de création singulier des sonorités en procédant à des manipulations à vue de matières et d’objets devant des microphones préparés.

De l’installation autonome aux représentations performées, allant d’un format très court pour une expérience sensorielle, au concert, en passant par un instant de pure relaxation mouvementée à l’occasion d’une sieste sonore, Jérôme Hoffmann tente de révéler l’identité et les potentialités sonores d’un espace, de manière réelle, symbolique ou poétique.

Braquage Sonore & Cie porte déjà plusieurs projets en diffusion ayant en commun la question de la perception du son et la pratique de la captation in situ ; la « Sieste sonore cinématique » dont « Sub Aqua », le « Braquage sonore live en 5.1 », et l’ « audit sonore », installation.


« Il n’y a pas de sommeil pour l’audition » Pascal Quignard

Braquer, signifie « pointer », « se concentrer sur » mais également « diriger », « changer de direction »